ADDIS-ABEBA

ADDIS-ABEBA

ADDIS-ABEBA

Capitale de l’Éthiopie, Addis-Abeba fut officiellement fondée en 1887 et ne fut d’abord, comme plusieurs autres villes, qu’un vaste camp où résidait temporairement l’empereur Ménélik II, entouré de ses hauts dignitaires, de leurs suites nombreuses et de leur personnel domestique et militaire.

La ville, implantée dans une région fertile, de climat agréable et près de sources thermales, étage ses quartiers entre 2 200 et 2 700 mètres d’altitude, dans un site assez tourmenté de collines et de ravins. De grands travaux d’urbanisme ont à plusieurs reprises remodelé en partie l’agglomération. On y reconnaît, d’est en ouest, le guebbi , quartier impérial originel, devenu le centre des activités politiques, administratives et intellectuelles; l’arada , pôle des affaires et du grand commerce; l’addis ketema , dont le cœur est le grand marché, fondé par les Italiens et qu’anime le commerce traditionnel. Des zones résidentielles se sont développées vers le sud, tandis que partout se multipliaient les sefer , quartiers populaires aux rues étroites et escarpées, aux petites maisons rectangulaires à toit de tôle ou de chaume, faites d’un mélange d’argile gâchée et de paille (tchica ) et isolées les unes des autres par une clôture ou une haie vive. Cet ensemble assez hétérogène connaît une animation et une circulation intenses.

Addis-Abeba a été très tôt une ville importante: 30 000 habitants dès 1897; 100 000 en 1935. La population était estimée, en 1990, à 1,7 million d’habitants. Le périmètre urbain est immense et enferme de vastes espaces ruraux. L’aspect semi-campagnard de plusieurs quartiers est accentué par l’omniprésence des eucalyptus, qui ont été importés d’Australie en 1905. La ville remplit une fonction administrative primordiale, renforcée par le rôle international qu’elle joue depuis 1960 avec l’installation de plusieurs organismes panafricains (l’Organisation de l’unité africaine, notamment, y a son siège depuis sa création, en 1963) et la tenue périodique de grandes réunions politiques et économiques. L’État est le premier employeur du pays. Le commerce est représenté surtout par des milliers de petites boutiques, principalement concentrées sur les 1 600 hectares du grand marché, et par une foule de vendeurs ambulants.

L’industrie est surtout implantée dans la banlieue sud-est. On y trouve à la fois la grande industrie textile et un artisanat très répandu et actif (tissage). Un grand nombre d’entreprises travaillent dans le secteur alimentaire (huile, farine, bière, sodas, alcools), dans la fabrication de chaussures de matières plastiques, de produits chimiques. Addis-Abeba joue enfin un rôle essentiel comme tête de ligne de la voie ferrée de Djibouti, son débouché vital vers l’extérieur, comme pôle de développement de la région du Choa et comme centre d’un réseau en étoile de voies routières et de lignes aériennes nationales et internationales (en 1993, 800 000 passagers et 1,4 millier de tonnes de fret sont passés par l’aéroport d’Addis-Abeba). Au début des années 1990, la ville a souffert des affrontements entre le gouvernement et la rébellion.

Addis-Abeba ou Addis-Ababa
cap. de l'éthiopie, située à 2 500 m d'alt. sur le plateau Amhara; environ 1 700 000 hab.; ch.-l. de prov. Industr. alim., text. La ville est reliée au port de Djibouti par voie ferrée. Aéroport international.
Fondée en 1887 par Ménélik II, elle devint le siège de l'O.U.A. en 1963.
Musées. Université.
————————
Addis-Abeba
(charte d') traité constitutif de l'Organisation de l'unité africaine (O.U.A.), adopté en 1963 par les états indépendants d'Afrique.
————————
Addis-Abeba
(traité d') acte (1896) par lequel l'Italie reconnut la souveraineté du négus Mélénik II sur l'éthiopie après sa victoire d'Adoua.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Addis Abeba — አዲስ ኣበባ Staat …   Deutsch Wikipedia

  • Addis Abeba — አዲስ አበባ Finfinnee De gauche à droite, de haut en bas: Hôtel de ville …   Wikipédia en Français

  • Addis Abeba — (amárico: አዲስ አበባ, «flor nueva») es la ciudad capital de Etiopía. Fue fundada en 1886 por el Rey Menelik II y abarca un área de 21.000 km/2 y una población de alrededor de 2,3 millones de habitantes. (2,7 millones la conurbación). * * * ► C. cap …   Enciclopedia Universal

  • Addis Abeba — Addis Abeba, früher Finfinni, Hauptstadt, ehemal. Residenz von Abessinien, im südl. Schoa, 50.000 E. (dazu 30.000 fluktuierend). Residenz ist seit 1901 das westl. von A. A. gelegene Addis Alam (Addis Halem) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Addis Abeba — (izg. Àdis Abéba) ž glavni grad Etiopije …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Addis Abeba — → Adís Abeba …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Addis Abeba — (Adhis Ababa, Adi Abbas, früher Finfinni), wichtigste Stadt Schoas und bis 1901 Residenz des Negus Menelik von Abessinien, in der Landschaft Schoa, 3000 m ü. M., 1885 erbaut, hat in der Mitte einen von Palisaden umgebenen Palast des Herrschers… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Addis-Abeba —  Ne doit pas être confondu avec Addis Abebe. 9° 02′ N 38° 44′ E / …   Wikipédia en Français

  • Addis Abeba — Haupstadt von Äthiopien * * * Ạd|dis Abe|ba [ a(:)beba , auch: a be:ba]: Hauptstadt von Äthiopien. * * * Ạddis Ạbeba   [auch a beːba, amharisch »neue Blume«], Hauptstadt und wirtschaftliches Zentrum von Äthiopien, in der Mitte des Landes auf… …   Universal-Lexikon

  • Addis Abeba — Addis Ababa (også Adis Abeba) er hovedstad i Etiopien. Navnet betyder ny blomst. Byen ligger i 2440 meters højde ved foden af Entoto bjerget og havde i 1994 cirka 2 mill. indbyggere. I dag har den cirka 4 millioner indbyggere. Byen blev grundlagt …   Danske encyklopædi

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.